Racines chrétiennes de l'Europe: un rappel opportun

Publié le par Vini Ganimara


Le Pape a reçu hier Yves Gazzo, nouveau chef de la délégation de la commission des communautés européennes près le saint-siège, venu présenter ses lettres de créance.

Benoît XVI a notamment insisté fortement sur les racines chrétiennes de l'Europe:

"Ces valeurs sont le fruit d'une longue et sinueuse histoire dans laquelle, nul ne le niera [hélas! cela semble bien optimiste...], le christianisme a joué un rôle de premier plan. L'égale dignité de tous les êtres humains, la liberté de l'acte de foi comme racine de toutes les autres libertés civiques, la paix comme élément décisif du bien commun, le développement humain - intellectuel, social et économique - en tant que vocation divine et le sens de l'Histoire qui en découle sont autant d'éléments centraux de la Révélation chrétienne qui continuent de modeler la civilisation européenne. Lorsque l'Église rappelle les racines chrétiennes de l'Europe, elle n'est pas en quête d'un statut privilégié pour elle-même. Elle veut faire œuvre de mémoire historique en rappelant d'abord une vérité - de plus en plus passée sous silence - à savoir l'inspiration décisivement chrétienne des Pères fondateurs de l'Union européenne. Plus profondément, elle désire manifester aussi que le socle de valeurs provient principalement de l'héritage chrétien qui continue encore aujourd'hui de le nourrir. Ces valeurs communes ne constituent pas un agrégat anarchique ou aléatoire, mais elles forment un ensemble cohérent qui s'ordonne et s'articule, historiquement, à partir d'une vision anthropologique précise."

A une époque où il semble de bon ton de nier l'évidence historique de l'influence du christianisme sur la construction de l'Europe (qui n'a tout de même pas commencé en 1957!) et où, surtout, l'abandon des repères moraux reçus du christianisme conduit à des comportements de plus en plus mortifères, ce rappel pontifical est plus qu'opportun: il est urgent et indispensable.

Même si ce rappel des racines chrétiennes de l'Europe apparaît de plus en plus comme un pis-aller en un temps où il semble impossible de rappeler que la loi naturelle "intégrale", bien qu'accessible de soi à l'intelligence humaine, nous a été offerte par la Révélation chrétienne (ce qui constitue bien un "statut privilégié" du christianisme, mais un privilège on ne peut plus légitime!)...


Publié dans Messages du Pape

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article