Malgré le conflit avec Chavez, l'Eglise catholique travaille à la paix

Publié le par Vini Ganimara

 

Alors que la crise est ouverte entre le cardinal-archevêque de Caracas et le président vénézuélien Chavez, et alors que, du point de vue géopolitique, les relations colombo-vénézuéliennes ont été suspendues par décision de ce dernier, les présidents des Conférences épiscopales de Colombie, Mgr Rubén Salazar Gómez, et du Venezuela, Mgr Ubaldo Santana Sequera, ont déclaré qu'ils étaient confiants et pensaient pouvoir aider leurs deux pays à améliorer leurs relations.

« Que nous ne soyons pas capables de résoudre les problèmes n'a pas de sens... nos peuples méritent de vivre en paix », a déclaré Mgr Salazar Gómez, tandis que Mgr Ubaldo Santana Sequera affirmait: « Nous espérons que toute hypothèse de conflit belliqueux entre les nations s'éloigne... Il nous faut chercher ensemble d'autres voies que la guerre. »

Ce pourrait être l'occasion pour le président "bolivarien" de constater que l'Eglise catholique a - même si ce n'est pas son "coeur de métier" - une bienfaisance sociale évidente…

Source: Zenit

 

 

Commenter cet article