Du nouveau à la tête des finances pontificales

Publié le par Vini Ganimara


L'IOR (Institut pour les Oeuvres de Religion) a gardé une réputation sulfureuse des scandales des années 1970-1980. Mais, bon an, mal an, cette institution, évidemment stratégique, poursuit son existence sans trop faire parler d'elle depuis cette époque.

Le 23 septembre, le conseil de direction, présidé par Angelo Caloia, a démissionné. De nouveaux membres ont alors été nommés: l'Américain Carl Anderson, les Italiens Giovanni De Censi (Président du Credito Valtellinese), Ettore Gotti Tedeschi (Président de la Santander Consumer Bank), l'Allemand Ronaldo Hermann Schmitz et l'Espagnol Manuel Soto Serrano.

Ettore Gotti Tedeschi a été nommé nouveau président du conseil de direction, Ronaldo Hermann Schmitz devenant vice-président.

Rappelons que l'IOR est placé sous la présidence du Secrétaire d'Etat, le cardinal Bertone, le plus souvent représenté par un prélat, actuellement Mgr Piero Pioppo.



Publié dans Curie

Commenter cet article