Une messe perturbée par des agitateurs à Bruxelles

Publié le par Vini Ganimara


Lu sur le Salon beige:

"Un prêtre de Belgique me livre ce témoignage :

"Deux personnes qui ont participé, ce jeudi 24 juin, à la messe en présence des reliques du Saunt Curé d'Ars à la Basilique nationale du Sacré-Coeur Koekelberg (Bruxelles) viennent de me raconter le déroulement de celle-ci, en présence du Nonce apostolique, Mgr Giacinto Berloco. Mgr André-Joseph Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles, qui devait présider la célébration, était retenu à Malines en raison des perquisitions effectuées au palais archiépiscopal par des enquêteurs qui sont allés jusqu’à violer la tombe des cardinaux Suenens et Van Roey à la Cathédrale Saint-Rombaut.

A un moment de la messe, un groupe de pertubateurs, la face masquée par un foulard noir, sont entrés dans la Basilique. Ils ont hurlé des slogans en flamand et lancé des préservatifs à la volée. Il ont aussi lâché plusieurs ballons à l'hélium, muni de sirènes. Ceux-ci se sont calés au sommet des voûtes. Les manifestants ont disparu assez rapidement, mais la célébration de la messe a du se poursuivre avec, en fond, le bruit des sirènes attachées aux ballons qui se campaient dans les voûtes!

En Belgique, on perturbe les messes à la Basilique nationale, les pouvoirs publics violent la tombe des archevêques à l'église métropolitaine ... De tristes relents de la vindicte révolutionnaire d'un passé que l'on croyait révolu.""

Publié dans Episcopats locaux

Commenter cet article