Sarcerdoce et herméneutique de la continuité

Publié le par Vini Ganimara


Dans l'important message aux participants du congrès théologique sur le sacerdoce dont je parlais
hier, le Pape a également déclaré, non sans un discret humour:
"De même que l'herméneutique de la continuité est importante pour comprendre correctement les textes du Concile Vatican II, il faut une herméneutique que l'on pourrait appeler "de la continuité sacerdotale" qui, partant de Jésus de Nazareth, Seigneur et Christ, et traversant les deux mille ans d'histoire de la grandeur et de la sainteté, de la culture et de la piété, que le prêtre a écrit dans le monde, arrive jusqu'à aujourd'hui."
On sait en effet que le principal problème d'identité sacerdotale vient précisément de la crise de la foi qui a suivi la lecture révolutionnaire de Vatican II, voulant absolument gommer la réalité sacrificielle de la messe et donc, logiquement, le sacerdoce lui-même. Il est clair donc que, pour répondre à la crise d'identité des prêtres, il faut relire les textes conciliaires et post-conciliaires dans un esprit de fidélité à la Tradition bimillénaire...

Source:
VIS



 

Publié dans Messages du Pape

Commenter cet article