Mgr de Maere et les sources vives du catholicisme belge

Publié le par Vini Ganimara


Les lecteurs les plus fidèles de ce blog connaissent déjà Mgr Luc De Maere, prélat de Sa Sainteté et curé de la collégiale Saint-Jacques d'Anvers,
dont j'avais parlé comme épiscopable lors de ma série d'articles sur la succession du cardinal Danneels. Depuis, des rumeurs persistantes, dont Golias s'est naguère fait l'écho, laissent entendre qu'il pourrait être nommé évêque auxiliaire de Malines-Bruxelles (ce qui terrorise Golias et me réjouirait).

Mgr De Maere vient de donner un entretien au périodique français
"L'Homme nouveau". J'y relève notamment ces passages sur les forces vives du catholicisme belge.
Evoquant les pétitions de soutien à Mgr Léonard (dont nous nous étions également fait l'écho), il déclare:
"C'est la preuve qu'il y a beaucoup plus de sources vives au sein du catholicisme belge quo'n ne le pense, et que ces forces ne cherchent que l'occasion de se manifester et de s'engager. Pour cela, il faut un pasteur qui les encourage et les stimule. C'est le cas de Mgr Léonard, pour le choix duquel nous ne pouvons pas assez remercier Sa Sainteté."
Et plus loin:
"L'Eglise belge a trop longtemps cru aux solutions d'un temps révolu. On a besoin d'un nouveau souffle, le vrai souffle du Saint-Esprit."
Un discours assez nouveau dans l'Eglise belge…



 

Publié dans Episcopats locaux

Commenter cet article