Pluralisme catholique sur internet

Publié le par Vini Ganimara


Je n'avais pas évoqué ici la réunion de la Commission épiscopale européenne pour les médias, dont plusieurs médias catholiques ont abondamment parlé. Manifestement dans le but principal de signaler le discours de Mgr di Falco, évêque de Gap et président de cette commission, qui signalait dans une phrase pour le moins ambiguë qu'"Internet ne [pouvait] pas ne pas transformer l’Église"; qui semblait croire que les catholiques se désintéressaient d'internet; et qui avait même poussé la flagornerie à l'égard des puissants du monde médiatique jusqu'à demander des conseils d'évangélisation aux dirigeants de youtube ou de facebook, dont certains sont des militants anti-catho et anti-loi naturelle assez connus aux Etats-Unis!

Nos confrères du blog perepiscopus (voir
ici), qui ont plus de patience que moi, avaient suivi cette commission avec attention.

Et ils ont eu raison! Ils nous signalent un texte du P. Scalese, barnabite italien, paru sur le blog benoit-et-moi (ici), pas vraiment sur la même ligne que Mgr di Falco:
"À entendre certains [suivez mon regard], il semble presque que l'Eglise catholique soit absente du réseau. Eh bien, si par Eglise catholique, on entend Église institutionnelle, peut-être (mais même cela n'est pas vrai, puisque le Saint-Siège, tous les diocèses et les institutions religieuses ont chacun leur propre site). Mais l'Eglise, ce n'est pas seulement cela, il y a les fidèles qui, individuellement ou en groupe, se pressent sur le réseau, de manière souvent artisanale; mais c'est toujours une présence. Aujourd'hui, mon souci est précisément celui qu'en plus de possibles interventions de l'Etat ou de l'Union européenne visant à réglementer (lire: bâillonner ) le Réseau, maintenant l'Eglise s'y mette aussi, pour insérer sites, blogs et forums dans la "programmation pastorale". Cela signifierait la fin de tout."

Et d'ajouter: "Personnellement, je ne m'inquiète pas de la variété des sensibilités: le pluralisme est un signe de la richesse et la vitalité de l'Église."

C'est curieux, je comprends mieux ce discours!...


Publié dans Communication

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article