Les crucifix chassés d'Espagne… Avec la bénédiction de Juan-Carlos?

Publié le par Vini Ganimara


Lu sur le Salon beige:

"Le gouvernement espagnol prépare une loi sur la "liberté de religion" qui prévoit que l'Etat respecte une stricte "neutralité" en matière de religion, excluant notamment les crucifix des écoles publiques. D'après le texte de loi en préparation, les funérailles d'Etat se dérouleront "sans aucun cérémonial à caractère religieux" alors qu'elles sont aujourd'hui généralement organisées selon le rite catholique. Les pouvoirs publics devront respecter une stricte "neutralité face à la religion et aux croyances, en évitant toute confusion entre fonction publique et activités religieuses", selon le texte du projet de loi. Ainsiles crucifix devront disparaître des écoles publiques, des hôpitaux et de tout espace public tandis que les membres du gouvernement ne prêteront plus serment devant une croix, lors des cérémonies d'investiture."


Et naturellement, il y a fort à parier que la personne qui est constitutionnellement chef de l'Etat, et qui descend des rois catholiques, acceptera sans sourciller cette insulte à Notre-Seigneur et à la tradition espagnole - comme elle a déjà accepté l'avortement…

 

 


Commenter cet article