Les voeux du cardinal Sodano à Benoît XVI

Publié le par Vini Ganimara

 

Ceux qui ont regardé la retransmission de la bénédiction urbi et orbi ont entendu les voeux du cardinal Sodano, doyen du sacré collège:

"Bonne Pâque, Saint-Père, l'Eglise est avec toi, doux Christ en terre. [...] La liturgie de l'Eglise nous invite à une sainte joie. Même si la pluie tombe sur cette place historique, le soleil resplendit dans nos coeurs, et nous nous serrons autour de vous, roc indéfectible de la Sainte Eglise du Christ. Nous vous sommes profondément reconnaissants pour Votre grande force d'âme, et Votre courage apostolique. Nous admirons le grand amour qui avec un coeur de père fait siennes les espérances de toute l'humanité, en particulier ceux qui sont dans le besoin. Aujourd'hui, à travers moi, toute l'Eglise, en choeur, désire vous dire, bonne Pâque, bien-aimé Saint-Père, l'Eglise est avec vous, avec vous les cardinaux, vos collègues de la Curie romaine, avec vous les évêques qui guident les 3000 cisconscriptions ecclésiastiques, et les 400.000 prêtres qui servent généreusement le Peuple de Dieu dans les paroisses, les écoles, les hopitaux, les missions. Avec vous, aussi, le peuple de Dieu qui ne se laisse pas impressionner par les commérages (chiacchiericcio). Comme vous nous l'avez enseigné jeudi, Jésus, insulté, ne répondit pas aux insultes, et nous secourt dans l'épreuve: dans le monde, nous dit-il, vous aurez des peines, mais ayez courage, j'ai vaincu le monde."

 

Ces voeux ont suscité un peu d'agitation médiatique. Golias, par exemple, s'interroge sur la légitimité du cardinal à représenter l'Eglise. On peut facilement répondre que le doyen du sacré-collège est bien placé pour parler au nom des cardinaux, qui sont bien placés pour parler au nom de l'Eglise.

En revanche, on ne peut se défendre de l'impression que ces voeux sont un peu "too much", d'autant que le cardinal Sodano n'avait pas la réputation jusqu'ici d'être fort proche du Pape. Peut-être la prochaine décision pontificale sur la Légion du Christ (on sait que le rapport des visiteurs apostoliques a été remis au Pape à la mi-mars), dont le cardinal était notoirement proche, explique-t-elle cette nouvelle proximité...

 

Source: Benoît et moi

 

Publié dans Curie

Commenter cet article