Le rabbin Di Segni contre la paix avec les lefebvristes

Publié le par Vini Ganimara


Je découvre, sur le blog de
Christophe Saint-Placide, cette déclaration  scandaleuse du grand rabbin de Rome, le rabbin Di Segni: "Si la paix avec les lefebvristes conduisait à abandonner l’ouverture du Concile, l’Église devra décider: soit eux, soit nous!" De quel droit se permet-il d'intervenir - et même d'exercer une forme de chantage - dans des discussions doctrinale qui sont strictement internes à l'Eglise? Imaginez le tollé médiatique si Benoît XVI exigeait que les écoles talmudiques enseignent la doctrine de tel rabbin plutôt que celle de tel autre?



 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article