Le rabbin Di Segni contre la paix avec les lefebvristes

Publié le par Vini Ganimara


Je découvre, sur le blog de
Christophe Saint-Placide, cette déclaration  scandaleuse du grand rabbin de Rome, le rabbin Di Segni: "Si la paix avec les lefebvristes conduisait à abandonner l’ouverture du Concile, l’Église devra décider: soit eux, soit nous!" De quel droit se permet-il d'intervenir - et même d'exercer une forme de chantage - dans des discussions doctrinale qui sont strictement internes à l'Eglise? Imaginez le tollé médiatique si Benoît XVI exigeait que les écoles talmudiques enseignent la doctrine de tel rabbin plutôt que celle de tel autre?



 

Commenter cet article