Joe Biden, les pro-vie et les "désavantages de la démocratie"

Publié le par Vini Ganimara


Notre confrère Daniel Hamiche signale une intervention de Joe Biden, le vice-président "catholique" des Etats-Unis, en faveur du "droit à l'avortement" – dont l'introduction dans la constitution kenyane, a-t-il assuré aux Kenyans, serait une condition de l'aide financière américaine:

"C’est un des désavantages de la démocratie” a-t-il déclaré en référence à des informations selon lesquelles des groupes de droite américains soutenaient les efforts de responsables religieux du Kenya pour défaire le projet de constitution. Les Églises du Kenya sont opposées à la clause sur l’avortement qui permet aux professionnels de la santé de mettre un terme à une grossesse si la santé de la femme est en danger, et des informations signalent qu’elles reçoivent de l’argent des anti-avortement américains pour battre la nouvelle loi [constitutionnelle]. “Ne confondez pas cela avec la position du président des États-Unis, du vice Président des États-Unis et du gouvernement des États-Unis."

Effectivement, il y a peu de risques que nous confondions la défense de la vie et des plus faibles avec la doctrine d'Obama et de ses acolytes!

Mais j'avoue que je "goûte" particulièrement le mot du grand "démocrate" Biden sur les "désavantages de la démocratie"... Il aurait pu dire plus simplement que le principal "désavantage de la démocratie", c'était que le peuple ne pensait pas comme les "élites". Auquel cas, comme disait Berthold Brecht, il faudrait dissoudre le peuple!





Commenter cet article