Benoît XVI/Rowan Williams : un entretien cordial ?

Publié le par Vini Ganimara


Le communiqué (ici et ) assez creux de la Salle de Presse du Saint Siège a qualifié de « cordial » l’entretien de 20 minutes (vingt !) accordé par Benoît XVI à Rowan Williams, l’usurpateur du siège archiépiscopal et primatial de Cantorbéry. « Cordial » est un mot pour dire « tout va très bien Madame la marquise », mais dans la réalité… Les bouches commencent à s’ouvrir et des confidences exsudent dans les journaux “bien informés”. Ainsi apprend-t-on dans un article paru en ligne, de l’hebdomadaire anglais The Catholic Herald (voir ici), que Williams se serait plaint au Souverain Pontife du manque de consultation avant la publication d'Anglicanorum cœtibus, ce qui l’aurait mis dans une « situation embarrassante ». Au vrai, la « situation embarrassante » de Williams serait plutôt celle de pseudo-“Primat” d’une “Communion” anglicane entrée en agonie… Sur la photo ci-dessous, les sourires crispés sont destinés au reporter.









Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article