Mardi 9 novembre 2 09 /11 /Nov 17:13
Il vaut mieux s’adresser au bon Dieu qu’à ses saints, dit la sagesse populaire. Dans la tourmente médiatique qui s’est abattue sur la malheureuse Eglise de Belgique, plutôt que que de lire la presse déchaînée (ou plutôt enchaînée par ses préjugés et sa cathophobie), je vous conseille de lire la lettre de Mgr Léonard répondant à 3 polémiques récentes. Dieu sait que nous n’avons pas toujours ménagé le primat sur ce blogue, mais, ici, le procès qu’on lui fait est particulièrement inique (et, quand il vient de l’intérieur même de l’Eglise, n’est-ce pas M. l’abbé Ringlet?, je préfère ne pas le qualifier!…): 1) L’agitation qui a entouré la traduction en néerlandais d’un livre d’entretien dans lequel il était question du Sida: Mgr Léonard avait alors nié que le Sida fût un châtiment céleste et indiqué qu’on pouvait « tout au plus », « éventuellement », considérer la première propagation de cette maladie comme « une sorte » de « justice immanente ». Donc, une bonne dose de précaution oratoire qui aurait dû atténuer au moinsla polémique. Même si le concept de « justice immanent » n’était pas compris des lecteurs. Le primat l’explique ainsi dans sa lettre: « Or le concept de « justice immanente » a précisément pour sens d’exclure toute idée d’une « punition » venant d’en haut ou du dehors. C’est ce que signifie l’adjectif « immanent », qui signifie « intérieur à la chose même » (du latin manere in = « demeurer au dedans »), sans qu’il faille invoquer une cause extérieure ou « transcendante ». Si donc « justice » il y a, ce n’est, dans cette expression, absolument pas celle qui résulte d’une « justice » divine ou humaine, mais celle qui découle de la nature même des actes que nous posons. » Ce qui nous éloigne nettement du « châtiment divin »! 2) Une polémique récemment réactivée prêtant à Mgr Léonard cette phrase: « Leshomosexuels sont des anormaux. » Evidemment, propos inventés. Ce que l’archevêque a dit, comme toute la Tradition de l’Eglise, c’est que l’homosexualité était un comportement contre nature. Ce qui n’est pas vraiment la même chose! Si les journalistes ne comprennent pas la distinction classique entre péché et pécheur, ce n’est tout de même la faute de Mgr Léonard! 3) Enfin, il revient sur la polémique déclenchée par ses propos sur la convocation devant la justice de clercs pédophiles déjà âgés. Il explique, en particulier, le contexte de cette déclaration: « C’est dans ce contexte qu’il me fut demandé ce que je souhaitais prendre comme mesures concernant des prêtres, souvent très âgés, qui se sont rendus coupables de tels abus. Préalablement, j’avais bien sûr, comme toujours, souligné qu’il est prioritaire que les victimes s’adressent à la justice et/ou aux organismes publics agréés. Mais que faire si les plaintes ont été classées par la justice parce que les faits étaient prescrits à ses yeux, ou quand les victimes se refusent obstinément à s’adresser à la justice ? Dois-je, en apprenant les faits, souvent très anciens, imposer aussitôt une punition canonique publique, sans même attendre le jugement de Rome ? » Il s’agissait donc de cas couverts par la prescription civile… Bref, dans ces trois affaires, la mauvaise foi le dispute à l’incurie des journalistes. Je vous conseille vivement la lecture de l’intégralité de cette lettre. Cela remet les pendulesà l’heure. Et, pour vous montrer que Mgr Léonard n’a rien perdu de sa combattivité, je vous laisse savourer cette petite phrase: « Je concède que l’expression [de justice immanente] n’est pas connue de tout le monde. Mais, quand on répond à un journaliste, on répond à une personne, par définition, cultivée, qui travaille du matin au soir et du soir au matin avec les mots et connaît donc parfaitement leur sens. » NB: je vous rappelle que ce blogue a migré. Retrouvez-le sur www.osservatore-vaticano.org
Par Vini Ganimara - Publié dans : Episcopats locaux
Voir les 0 commentaires
Dimanche 12 septembre 7 12 /09 /Sep 08:49

Un pasteur évangélique a invité à « célébrer » le 11 septembre en brûlant le Coran.
Le conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux a répondu ainsi, par la voix du cardinal Tauran, son président:
« C’est avec grande préoccupation que ce Conseil a pris acte de la proposition de brûler le Coran à l’occasion du prochain anniversaire du 11 septembre, une attaque terroriste qui a provoqué de graves dégâts matériels et de nombreuses victimes innocentes. On ne saurait opposer à de telles violences un pareil outrage au livre sacré de toute une communauté de croyants. Toute religion, ses livres sacrés, ses lieux de culte et ses symboles, a droit au respect et à la sécurité. […] Il s’agit du respect dû à la dignité des personnes qui y adhèrent et à leur liberté religieuse. »
Source: Zenit
Personnellement, je trouve la proposition de brûler le Coran pour répondre au 11 septembre totalement inepte. Cela ne peut qu’accélérer le trop fameux « choc des civilisations » (à mon sens, tout à fait évitable, si nous nous en tenons à la loi naturelle dans nos rapports avec les civilisations non chrétiennes… ).
Mais j’avoue que je suis troublé par l’argumentaire du cardinal Tauran: je ne vois pas en quoi le respect du Coran serait nécessaire au respect des personnes musulmanes. Il me semble que nous les respectons comme personnes, malgré les erreurs contenues dans le Coran. Si les Ecritures saintes des chrétiens sont vraies, le Coran est faux et réciproquement; ils ne peuvent dire la vérité tous les deux en même temps. Et je ne vois pas comment le respect d’une personne pourrait se vérifier au respect que nous éprouverions pour son erreur.

 

NB: ce blog a migré. Vous pouvez le retrouver ici.

Par Vini Ganimara - Publié dans : Dialogue interreligieux et oecuménisme
Voir les 0 commentaires
Vendredi 27 août 5 27 /08 /Août 00:44

 

Je parlais ce matin de la stupide déclaration d’Alain Minc contre Benoît XVI.
Eh bien, en fin d’après-midi, j’apprends deux bonnes nouvelles:
1) L’observatoire de la christianophobie nous signale que les réactions indignées tombent comme à Gravelotte.
2) Nos amis de Riposte catholique viennent de mettre en place une pétition pour demander à cet hurluberlu de se rétracter. Je vais la signer dès que ce petit article sera en ligne… et je vous invite vivement à en faire autant! Vous pouvez signer ici.
Et n’oubliez pas de faire circuler l’information: il faut qu’il croule sous les courriels de catholiques indignés!

 

NB: Je vous rappelle que ce blogue a changé d'adresse. Vous pouvez nous retrouver ici.

Par Vini Ganimara - Publié dans : divers
Voir les 0 commentaires
Mardi 24 août 2 24 /08 /Août 20:14

 

Retrouvez-le ici.

 

 

 

Par Vini Ganimara - Publié dans : divers
Voir les 0 commentaires
Mardi 24 août 2 24 /08 /Août 19:16

 

J’avoue que cette micro tempête médiatique concernant les propos de Benoît XVI commence à m’amuser. Elle glisse progressivement vers des sujets plus fondamentaux, comme les rapports entre l’Eglise et l’Etat.
Et voir les laïcards défendre bec et ongles le droit du Pape de s’exprimer, après les avoir vu sauter comme des diables dans un bénitier à la simple mention de la « laïcité positive » ou des accords signés entre la France et le saint-siège sur la reconnaissance des diplômes a quelque chose de réjouissant!
Un exemple? Voici la fin d’une dépêche AFP:
« Même Jean-Luc Mélenchon, président-fondateur du Parti de Gauche, peu suspect d’avoir été touché par la grâce, a assuré à l’AFP n’avoir « jamais été hostile au fait que les religieux s’expriment », les jugeant « dans leur rôle lorsqu’ils produisent un discours moral sur la vie dans la société ».
Le pape s’est « exprimé sur un plan purement spirituel et on ne peut quand même pas lui demander de rester muet dans ce cas », a-t-il dit. »

 

NB: je vous rappelle qu'OV a changé d'adresse. Retrouvez-nous ici.

Par Vini Ganimara - Publié dans : divers
Voir les 0 commentaires

Riposte catholiqu

Osservatore Vaticano appartient au réseau

null

Présentation

Recherche

Recommander

Syndication

  • Flux RSS des articles

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés